Pourquoi stériliser son chat ?

La stérilisation est un acte responsable qui permet de lutter contre la surpopulation des chats errants
Il faut savoir que des millions de chatons et de chats sont euthanasiés chaque année. A moins que vous soyez éleveur, faire stériliser ou castrer votre chat est l’action la plus responsable. Une chatte non stérilisée peut avoir jusqu’à trois portées par an, et jusqu’à six chatons dans chaque portée. En cinq ans, elle pourrait totaliser plus de 200 000 descendants !
Faute aux idées reçues
La majorité des gens pense qu’il faut que leur chatte ait au moins une portée avant de la faire stériliser. Cette vieille idée reçue fait des centaines de chatons abandonnés ou tués tout les ans, et fait prendre d’énorme risque à la chatte :
  • Blessure, accident à cause des nombreuses sorties pour trouver un mâle
  • Contact avec des chats porteurs d’un virus comme la leucose, maladie pouvant être mortelle s’il n’est pas vacciné ou que vous n’avez pas pensez aux rappels.
  • De nombreuses études ont montré que la sécrétion continue d’hormones sexuelles ou un dérèglement de celles-ci peut entraîner certaines maladies, notamment des tumeurs ovariennes et mammaires.
Une chatte n’a pas besoin de faire une portée, au contraire pour éviter tout risque de cancer prématuré ou autres problèmes liés a la fluctuation des hormones, le mieux et de faire stériliser une chatte avant ses premières chaleurs. De plus ça vous évitera de subir tout les désagréments liées au chaleur (miaulement intempestifs, fugue, portée non désiré …) et diminuera le stress et le malaise de votre chatte  pendant la période des chaleurs.
Il existe une pilule contraceptive me direz vous, mais les effets néfastes (cancer entre autre) sont beaucoup trop important. De plus comme le cycle d’une chatte est irrégulier sont efficacité laisse à désirer et le risque de portée sous pilule reste beaucoup trop important. Et puis, comme pour nous un oublis est beaucoup trop vite arrivé.
La stérilisation à un prix, entre 80 et 120€ pour une chatte, mais une portée coûte beaucoup plus cher et fait prendre beaucoup de risque à la chatte. Il faut savoir que si la mise bas se passe mal la chatte risque d’y rester et les petits avec.
C’est pareil pour les mâles, il est tout aussi irresponsable de le laisser vaquer en extérieur lorsqu’il est entier. La castration à aussi des effets bénéfiques sur les mâles. Ces derniers ne chercheront pas à fuguer pour aller à la rencontre de la minette en chaleur du coin au risque de se faire renverser par une voiture ou mordre par un chien, ils ne chercheront pas à se battre avec d’autre mâle pour avoir les faveur de la chatte et surtout, sans l’influence de leur hormones, ils deviendront des vrai pacha beaucoup plus proche de vous. La castration d’un mâle coûte entre 40 et 70 €.
Et les chatons …
Beaucoup vous diront : » jusque là j’ai toujours réussi à placer mes chatons » , oui mais à qui et dans quelle condition ?
Tout d’abord, un chat doit être parfaitement sevrés avant d’être adoptable. Les particuliers partent du principe qu’un chat est sevré lorsqu’il mange tout seul et donnent donc les chatons beaucoup trop tôt vers l’âge de 6 semaine souvent sans prendre conscience des problèmes que risque d’entraîner cette séparation précoce. L’âge légal est de 8 semaines, malheureusement un chat n’est parfaitement sevré que lorsqu’il a été rejeté par sa mère, c’est à dire entre 10 et 12 semaines.
La loi oblige les propriétaires de chat à les faire identifier avant de les donner. Là encore, dans la grande majorité ce n’est pas respecté. Il faut savoir qu’un chat trouvé non identifié à de forte chance d’être euthanasié car n’appartient légalement à personne.
Les chatons sont dans la majorité des cas donner sans n’avoir jamais vu un veto, en prenant des chats chez un particulier vous ne savez pas s’il est en bonne santé ou porteur d’une maladie qui vous coûtera les yeux de la tête en frais veto.
Les chatons sont souvent donné à l’entourage, amis, voisins …. qui comme tout le monde craque devant une si jolie petite bouille, sans compter les enfants qui supplient les parents d’en prendre un en promettant qu’ils s’en occuperont … Mais au bout de quelques mois le chaton à grandit et n’amuse plus les enfants, ni les parents d’ailleurs qui commencent à ce dire qu’il devient une contrainte, il coûte cher en nourriture et veto (en partant du principe qu’ ils consultent en veto) et puis on ne peut plus partir comme on veut car il faut trouver quelqu’un pour le garder.
Ce sont ces chatons qui se retrouvent alors à la rue, finissent renversé par une voiture, condamnés à passé leur vie à errer pour se nourrir ou finissent derrière le grillage d’un refuge quand ils ont encore un peu de place pour eux sinon comme beaucoup d’autre ils seront euthanasiés.
Pour ceux qui ont de la chance d’avoir trouver une bonne famille mais qui malheureusement n’ont pas les moyen de le faire stériliser, le cycle continue: petit(e) chat(te) grandit, va trouver un compagnon ou une compagne, fera des petits qui seront à leur tour donner à l’entourage.
La stérilisation obligatoire reste un grand débat. A vous donc qui êtes comme moi, qui adorez les chats et pensez à leur avenir, prenez vos responsabilités et faite en sorte de ne pas participer à la surpopulation en stérilisant vos chats. Laissez les professionnels s’occuper de faire de l’élevage et ne jouez pas aux apprentis sorciers car des vies sont en jeux et le destin de tout ces chats est bien trop cruel pour être encouragé.

Pour nous contacter par mail.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Les Félins de l'Olympe n° de SIRET 79004343400030.

Chatterie enregistrée au LOOF sous le numéro 25552.

CCAD attestation N°2016/c350-86a1

Chatterie testée négative giardia, typhus et coronavirus

Reproducteurs Testé Fiv - Felv - Pkd - Pkdef - Apr-B

Contact: lesfelinsdelolympe@yahoo.fr

Tout Vendre Petites Annonces Gratuites